Pour une bonne santé, la méditation c’est important !

meditation test

La méditation n’est pas qu’une simple culture, ni même un passe-temps, elle est un élément essentiel dans la santé de l’homme. Elle se met en tête de liste pour prouver que les exercices sur soi sont également un moteur important dans la médecine. Voici quelques points qui ont été scientifiquement prouvés !

La méditation aide le corps à se soigner

Le fait pour le corps humain de se relaxer, de se détendre par quelques exercices physiques basiques comme le mouvement des épaules, des bras ou le fait de respirer influent considérablement sur la répartition du sang, le flux d’air qui s’échappe et qui rentre, le métabolisme tout en entier. En effet, la méditation a le mérite de réguler d’aérer les poumons.

On ne parle pas seulement de corps pour désigner les membres mais pour parler de tout ce qui fait l’organisme humain. Psychologiquement, l’on sait pertinemment que la méditation aide l’esprit à se vider. Elle plonge dans un état méditatif et dans un monde plus que serein ses adeptes.

Vous savez, ce moment où, lors de la méditation, vous sentez une telle énergie positive circuler en vous que vous ne faites que vanner dans votre tête et sourire bêtement… Cela signifie que vous êtes à votre aise, ce qui procure une santé tant physique que morale que nul ne peut acheter. Oui, seule la méditation peut l’offrir !

Une immunité décuplée

Lors d’une séance de méditation, le corps, l’esprit et l’âme sont au repos. Ce qui équivaut à un équilibre presque impossible mais parfait de l’être humain. Imaginez-vous, seul étendu sur de la douce verdure, loin de la vie citadine et des aléas du quotidien pour quelques minutes de détente… vous la ressentez ? Maintenant imaginez-vous dans cette sensation pendant toute une journée… Et maintenant, vous la ressentez ?meditation interieure

C’est cet effet de douceur et de paix qui accroît l’immunité. En réalité, le repos que procure une méditation est plus intense que le plus profond des sommeils. Des études ont montré que la respiration dite associée réduit la consommation d’air sans réduire pour autant l’oxygénation des poumons. Le corps est en bonne santé et produit alors moins de déchets, étant donné qu’elle n’accumule que peu d’énergie et d’aliments. Ce qui a pour conséquence une bonne régulation du système hormonal, vasculaire et musculaire.

Toujours dans ce contexte, on s’attèle à expliquer le phénomène d’inspiration-expiration lent qui est à la clé de cette immunité. Le mouvement respiratoire trouvant un équilibre, le cerveau est lui aussi parfaitement oxygéné. Ce qui explique la sensation de légèreté et de détente. Il s’en suit une réaction en chaîne favorisant le transfert d’informations au niveau des neurones, puis du cortex préfrontal. Cette partie de la tête chargée des émotions étant en extase devant cette offrande d’oxygène libère la fameuse sensation de liberté et améliore la gestion des émotions pour laisser place à une montée de créativité et de joie. Disparaissent ainsi les émotions négatives et la colère, la tension et le stress. En tout, cela augmente l’immunité. Vous trouverez ici de plus amples explications.

Une thérapie

Evidemment, selon l’idée populaire, la méditation est une thérapie de l’esprit. Et ce n’est pas faux, mais ce n’est pas non plus correct. En réalité, elle est une thérapie pour l’être humain en soi.

Il a déjà été démontré que la méditation agit sur le stress, sur l’anxiété, sur la tension, mais maintenant, de nouvelles études permettent d’affirmer qu’elle a des vertus encore plus incroyables comme la baisse de la tension artérielle, la réduction des douleurs chroniques, les maladies de peau. Chez les individus sujets à l’hypertension par exemple, il a été démontré qu’une thérapie à base de méditation réduit le trouble anxieux. Inconsciemment, quand le corps se repose, tout s’évacue.

Meditation

Pour information, loin de toute idée de religion, la méditation est actuellement une thérapie éducative et accompagnatrice pour certains malades dans d’autres pays du monde.  Dans les universités américaines, le sujet est traité avec tant de sérieux tellement ses effets sont visibles et palpables. Mystérieuse, elle acquiert une place d’honneur dans les recherches et les scientifiques espèrent bien le percer un jour. En attendant, il est tout à fait possible de profiter de ses bienfaits et de vivre une vie sans pareille.